L'Europe adopte quatre nouvelles lignes directrices en matière d'emploi

Le Conseil de l?Union européenne a adopté, le 5 octobre dernier, quatre lignes directrices en matière d?emploi pour 2015. Elles orientent les Etats membres dans leur politique nationale de l?emploi et s?inscrivent dans la stratégie ?Europe 2020?.

Les nouveaux objectifs pour l'emploi

Les quatre nouvelles lignes directrices en matière d'emploi présentent quatre objectifs prioritaires dont nous avons épinglé quelques mesures significatives :

stimuler la demande d'emplois (ligne directrice n° 5). Pour ce faire, l?Europe préconise un allègement de la fiscalité sur le travail et des revenus permettant une protection sociale adéquate. Elle invite également les Etats membres à prévoir des mécanismes de fixation des salaires liés à l?évolution de la productivité. Ils doivent aussi prendre en compte les conséquences de la détermination des salaires minimums sur la pauvreté, la création d?emplois et la compétitivité;

améliorer l'offre d'emplois, les qualifications et les compétences (ligne directrice n° 6). Les Etats membres doivent investir davantage dans l?enseignement et la formation pour augmenter les qualifications et les compétences des travailleurs, et réduire le nombre de jeunes en décrochage scolaire. Cela passe également par l?accès de tous à un apprentissage de qualité tout au long de la vie, et une stratégie du vieillissement actif. Les Etats membres doivent lutter contre le chômage et l?inactivité en encourageant le retour à l?emploi. L?Union prône, en outre, une meilleure conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle, ce qui favorise la participation des femmes au marché du travail;

améliorer le fonctionnement des marchés du travail (ligne directrice n° 7). L?objectif vise ici, les principes de flexibilité et de sécurité (?flexisécurité?). Les Etats membres doivent réduire et prévenir la segmentation au sein des marchés du travail et lutter contre le travail au noir. Ils doivent garantir des emplois de qualité sur la plan de la sécurité socio-économique, de la formation, des conditions du travail, etc. L?Europe incite les Etats à associer les partenaires sociaux aux différentes réformes. Elle préconise l?amélioration des services publics de l?emploi pour mieux soutenir les chômeurs dans leur recherche d?un emploi. Les Etats doivent mener une politique non discriminatoire et promouvoir la mobilité des travailleurs, tout en tenant compte du danger de la fuite des cerveaux;

favoriser l'inclusion sociale, combattre la pauvreté et promouvoir l'égalité des chances (ligne directrice n° 8). L?Europe appelle les Etats membres à moderniser leur système de sécurité sociale afin de garantir une protection efficace à toutes les étapes de la vie : inclusion sociale (participation active au marché du travail), égalité des chances (entre autres, promotion des services de garde d?enfants, d?éducation, des soins de santé, etc.), lutte contre les inégalités (décrochage scolaire, pauvreté, exclusion sociale).

Les grandes orientations des politiques économiques

Ces quatre lignes directrices en matière d'emploi viennent s'ajouter à quatre autres mesures (d'où leur numérotation de 5 à 8) énoncées dans une recommandation du Conseil européen du 14 juillet 2015 traçant les 'Grandes orientations des politiques économiques des Etats membres et de l'Union européenne'. Celles-ci présentent des axes plus généraux de politique européenne commune visant à améliorer la compétitivité et la croissance à long terme au sein de l'Union :

favoriser les investissements (ligne directrice n° 1);

renforcer la croissance par la mise en ?uvre de réformes structurelles dans les Etats membres (ligne directrice n° 2);

éliminer les principales entraves à la croissance durable et à l?emploi au niveau de l?Union (ligne directrice n° 3);

rendre les finances publiques plus viables et plus propices à la croissance (ligne directrice n° 4).

La stratégie 'Europe 2020'

La Stratégie européenne pour l'emploi a été introduite en 1992 par le traité sur l'Union européenne. L'objectif étant d'adopter une stratégie coordonnée au sein de l'Union pour créer des emplois, nombreux et de meilleure qualité. Elle fait, à présent, partie intégrante de la stratégie de croissance 'Europe 2020', qui énonce des objectifs à atteindre d'ici 2020 en matière d'emploi, d'innovation, d'éducation, d'inclusion sociale et d'énergie (y compris de lutte contre le changement climatique).

Les lignes directrices pour l'emploi ont été jointes, pour la première fois en 2005, aux 'grandes orientations des politiques économiques'. Elles forment un ensemble de mesures intégrées. En 2010, une nouvelle série de lignes directrices intégrées a été adoptée pour soutenir la stratégie 'Europe 2020'. Elles sont restées globalement stables jusque fin 2014.

Les lignes directrices servent de base aux recommandations par pays.

Source: Décision (UE) 2015/1848 du Conseil du 5 octobre 2015 relative aux lignes directrices pour les politiques de l'emploi des États membres pour 2015, JO L 15 octobre 2015

Voir également :

? Recommandation (UE) 2015/1184 du Conseil du 14 juillet 2015 relative aux grandes orientations des politiques économiques des États membres et de l'Union européenne, JO L 192/27